Népal

Népal

La vallée de Kathmandu

Par Pinky koala and smokee
La vallée de Kathmandu

Atterrissage sur une piste détrempée de l'aéroport international de Tribhuvan. C'est sans encombre que nous passons la douane avec nos 58 kilos de bagages et matériel d'expédition. Une chance pour nous d'avoir récupéré tous nos sacs!
Les arrivées sont toujours pareilles: c'est un cortège de taximan, de guides, de porteurs et tous ces gens vous font les yeux doux, vous hèlent. Cette fois, on vient nous chercher.

Le trajet aéroport - hôtel ne dure que 20 minutes et pourtant nous arrivons KO à l'International Guest House. Que de bruit, de monde, tous nos sens sont mis à contribution. Ouf, jolie chambre dans laquelle nous nous sentons tout de suite bien (et propre!!). D'ailleurs on va garder la même durant presque 2 semaines.

Thamel, centre touristique de KTM, ressemble a un labyrinthe. Ses échoppes et ses rabatteurs vous promettant les plus belles peintures, les plus beaux tissus et bien sur au meilleur prix! Thamel c'est aussi ses nombreux restaurants d'où émanent des odeurs parfois envoutantes, parfois dégoutantes... C'est aussi ses dealers de haschischs, ses taxis, ses rickshaw, ses touristes à la recherche de sensations fortes.

Mais la ville se montre aussi spirituelle. Des peintures représentant Shiva et les autres divinités pour les hindouistes ou Bouddha avec ses yeux qui voient tout pour les bouddhistes. Les Sadhus censés vous apporter chance en vous peignant un point rouge en poudre de santal et en déposant une tagette sur la tête... Tout ça pour la modique somme de 200 roupies (environ 3,35€), ca fait chère la tagette!!!

Il y a beaucoup de sites intéressants dans la ville et ses alentours ainsi que dans les 2 autres principales villes de la vallée, Bhaktapur et Patan. Plus ou moins au centre de Kathmandu, il y a Durbar Square qui fut, à l'époque, l'ancien palais royal. C'est un lieu où les gens, quelque soit leur origine ou leur rang social, se mêlent, se croisent et se reposent sur les nombreuses marches des temples.

Un peu plus à l'écart, le stupa Swayambhunath connu sous le nom de "Monkey Temple" en raison des nombreux singes qui y résident. Tout comme le stupa Bodhnath qui a la même structure, mais bien plus grande. Ces lieux saints sont bouddhistes. Pashupatinath, en revanche, est un des lieux les plus sacrés de l'hindouisme. La particularité de cet endroit réside dans la possibilité d'assister aux cérémonies de crémation des morts au bord de la rivière Bagmati sur les Ghâts prévus à cet effet. Dommage que les touristes ne respectent pas le deuil des familles en photographiant ou filmant impunément ces rituels.

Bhaktapur est tellement plus calme que sa grande sœur. L'entrée y est bien plus chère aussi! Ses ruelles piétonnes font vite oublier l'effervescence des klaxons de Kathmandu. Du coup l'air y est un peu plus respirable. De très belles terrasses surplombant Durbar Square et Taumadhi Tole permettent de déguster un excellent Masala tea en observant la vie quotidienne des autochtones. Les Thangkas sont des peintures traditionnelles représentants des Mandalas, des divinités, mais aussi la vie de Bouddha. De nombreuses écoles plus ou moins sérieuses vous font visiter leurs locaux, et cela se termine toujours par une tentative de vente...

Patan, notre dernière visite dans la vallée de Kathmandu nous a réserve de belles surprises. Apres un trajet en bus local quelque peu chaotique, la ville nous ouvre ses portes. Il y a bien plus de temples et de statues. On a bien cru halluciner lorsque nous avons croisé un éléphant sur la route de retour en plein milieu du trafic. Il servait de support publicitaire pour des noodles Perplexe !?!

Voila comment se sont passées nos 2 premières semaines. On se réjouit de quitter la ville, ses bruits, ses odeurs, sa pollution... Et enfin respirer l'air pur de la montagne.

 

Commentez cet article

ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !